Comment animer et mettre en scène un cours de jeunes musiciens

par Patrick Ruby

« Animer et mettre en scène afin de permettre à chacun de donner le meilleur de lui-même »

l’accueil, le répertoire, la mise en scène

1- Accueil et placement : accueillir trois élèves dans la salle de cours. Chacun s’installe selon un schéma habituel (face à face en quatuor) et accorde son instrument (rituel). Le groupe est ainsi formé de trois musiciens et en enseignant qui se font face et qui participent activement à la totalité de la séance de musique. Une première phase de travail consiste à jouer sans pupitre pour quelques exercices d’échauffement, de mémoire, de repérage auditif, de reproduction de hauteurs de notes et de cellules rythmiques. C’est aussi l’occasion de chanter quelques notes, une courte phrase, un refrain.

Pour une deuxième phase de travail, chacun place le pupitre et la partition en maintenant la forme du quatuor (l’enseignant fait partie du groupe). L’apprentissage de la lecture prend son sens en lisant la partition qui sera jouée à l’instrument. L’analyse de la partition permettra de déterminer les phrases musicales qui seront utiliser sous forme de jeux musicaux en questions/réponses, en relais, en canon…travailler, jouer et répéter inlassablement mais de manière différente et sous forme de jeux.

2- Le répertoire utilisé pour un travail en groupe devra donner à chacun une position musicale primordiale. Pour cette raison, une mélodie avec une partie d’accompagnement suffiront à équilibrer un groupe de trois ou quatre musiciens. L’avantage pour de jeunes musiciens sera d’entendre les deux voix et de pouvoir jouer les deux parties alternativement.

L’objectif n’est pas forcément la connaissance de la musique classique mais simplement le plaisir de jouer des musiques reconnues dans le milieu familial. D’où la nécessité de construire un programme spécifique, adapté, original et attrayant. Un programme qui passionne et qui rassemble les jeunes élèves, un programme qui attire les niveaux intermédiaires.

J’ai moi-même arrangé 30 mélodies (Basic Songs, 30 pièces pour deux guitares) issues de la musique classique et des musiques du monde afin de permettre aux jeunes élèves d’être actifs et responsables soit en jouant la mélodie, soit en jouant la partie d’accompagnement.

Certains instruments polyphoniques auront l’avantage de trouver un répertoire à portée de main pour satisfaire le goût des jeunes élèves, mais un cours groupé peut aussi s’organiser autour des musiques pour petits ensembles et initier une activité de musique de chambre.

3- Animer et mettre en scène le cours de jeunes musiciens, c’est d’abord donner une place à chacun. Aucun élève ne ressemble à un autre ou ne jouera de la même manière que son voisin. Les qualités de chacun sont différentes mais toutes sont à prendre en compte. Animer un cours, c’est veiller aussi à l’épanouissement de chacun des membres du groupe. Les objectifs du cours groupé (trois élèves) resteront simples et efficaces, à court terme, sur une année : le programme musical, l’expression, le jeu instrumentale, la réalisation du concert… Ces objectifs seront présentés en début d’année scolaire et seront atteints à la fin de l’année par tous les jeunes musiciens.

Chaque cours groupé est original en fonction des musiciens qui le compose et chaque cours groupé stimule l’innovation  pédagogique, l’imagination et la créativité sur des sujets variés : le répertoire, la musicalité, la technique instrumentale, la vitesse d’acquisition, l’équilibre du groupe, l’ambiance, la motivation…L’imagination et la créativité qui font souvent défaut à notre école trop routinière et conformiste.

La position de l’enseignant en tant qu’animateur musical d’un groupe peut paraître vexante pour certains, ou peu motivante pour ceux qui développent des activités musicales personnelles. Pourtant cela correspond bien à l’objectif d’un établissement d’enseignement qui développe un large premier cycle avec un très grand nombre d’élèves. Les activités musicales personnelles et l’animation des cours groupés au sein d’un établissement d’enseignement sont les deux faces d’une activité musicale globale qui mobilisent l’ensemble des compétences professionnelles de l’enseignant.

Si tout ne se vaut pas dans les outils et les approches, il n’existe pour autant pas de méthode unique…Le pédagogue doit savoir à la fois se référer à des recherches, des évaluations, mais aussi rester pragmatique et empirique.

Si vous enseignez un instrument de musique ces articles vont vous faire gagner du temps,

Si vous cherchez des solutions pédagogiques, des réponses pratiques,

Notre Librairie est la plateforme d’échange qu’il vous faut.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder à tous les articles de la Librairie et recevoir la newsletter mensuelle

© 2017 Guitary

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

  4 comments for “Comment animer et mettre en scène un cours de jeunes musiciens

  1. 31/01/2018 at 01:43

    Je te souhaite une bonne continuation et felicitations pour ton blog!|Hello ! Un petit commentaire en plus pour toi

  2. 01/02/2018 at 13:35

    Merci beaucoup!

  3. Gharbi
    05/03/2018 at 10:40

    Félicitation et bravo pour la qualité pédagogique envers les jeunes de les capter pour une discipline musicale . « Si la musique nous est si chère, c’est qu’elle est la parole la plus profonde de l’âme » (R. Rolland).

  4. 24/04/2018 at 19:08

    Merci beaucoup pour cet article très interessant je vais le partager sur fb

Comments are closed.