Programmes, Projets, Objectifs…dans quelle direction aller ?

Le Directeur du conservatoire m’interpelle :

– Les objectifs de votre équipe pédagogique doivent correspondre à ceux de l’établissement !

– Quels sont vos projets ?

– Vous devrez définir votre programme devant les élus lors de notre prochaine Assemblée…

 

Nous utilisons très souvent ces termes pour définir une action ou une attitude pédagogique. Cependant Programmes, Projets et Objectifs ne recouvrent pas tout à fait les mêmes notions. Ils ne sont pas utilisés par les mêmes personnes, dans les mêmes structures d’enseignement et s’organisent dans le temps de manière différente.

Aller du programme, en passant par le projet pour arriver aux objectifs, c’est aller du plus simple au plus complexe. L’enseignant suit un programme, il propose un projet partagé par un groupe de musiciens pour atteindre un objectif le plus souvent fixé par l’établissement.

Programmes, Projets, Objectifs

1 – Quel est votre programme pour cette année? Quel programme allez-vous présenter à l’ensemble de vos classes, de vos musiciens et des familles ?

Le programme est directement relié à une action musicale. Concrètement, le programme est un contenu pédagogique précis qui concerne une action définie comme un niveau de classe, un concert, une master classe.

C’est le programme que nous allons suivre cette année, que nous allons étudier pour cette classe, pour ce niveau et pour cette période. C’est l’ensemble des partitions répertoriées qui correspondent à un niveau et qui permettent d’évoluer vers le niveau supérieur.

Le programme peut être unique ou se répéter d’année en année, il peut être repris, modifié, complété régulièrement.

2 – Avez-vous planifier un projet ? Pratiquez-vous la pédagogie par projet ?

La pédagogie par projet donne du sens aux apprentissages.

Elle propose une autre façon d’enseigner, plus motivante, plus variée, plus concrète, plus active.

La pédagogie par projet est souvent une méthode incontournable des pédagogies innovantes parce que cette idée est assez large, utilisable dans des contextes très différents, qu’elle implique les étudiants et leurs enseignants sur plusieurs semaines ou plusieurs mois.

Le projet en pédagogie se caractérise par le fait qu’il vise un but difficile à atteindre ou pas atteignable immédiatement. Ce but peut-âtre assez vague ou non spécifié, il est présenté sous la forme d’un défi ou d’un thème aux élèves, qui vont devoir élaborer eux-mêmes une stratégie permettant de l’atteindre.

Le projet est étalé dans le temps, pendant plusieurs semaines, voire plusieurs mois, il nécessite d’être planifié, organisé puis régulé.

Il implique aussi de rechercher et de mobiliser des connaissances et des méthodes diverses, souvent issues de plusieurs disciplines.

Le but atteint, la production est souvent visible : elle peut être présentée, montrée, argumentée, défendue et discutée.

L’efficacité de la pédagogie par projet est reliée à deux éléments :

  • conduire un projet est souvent exigeant et génère des difficultés importantes
  • Les élèves en ont souvent une perception très favorable

3 – Quel sont les objectifs de l’établissement, des enseignants, du public ?

– les objectifs de l’établissement :

Le projet d’établissement est le texte de référence qui précise les objectifs généraux de l’établissement. Sans rentrer dans les détails, ce texte définit les méthodes d’apprentissage utilisées ainsi que la manière dont elles seront mises en place par l’équipe pédagogique.

  • Pour une pratique musicale amateur
  • Pour une pratique musicale professionnalisante
  • Les méthodes d’évaluation utilisées : contrôle continu, concours, examens
  • La gestion des pratiques instrumentales : pratiques collectives, cours groupés de trois élèves, cours individuels.
  • La participation aux orchestres, aux ensembles instrumentaux, le jeu en soliste
  • La participation de tous aux concerts en tant que musiciens et en tant qu’auditeurs
  • Le règlement intérieur, la discipline et la sécurité.

Les choses seraient simples si les établissements d’enseignement artistique annonçaient clairement les objectifs ainsi que les méthodes pédagogiques utilisées. Ce qui permettrait aux enseignants et au public de choisir ou de s’orienter vers tel ou tel établissement.

Mais une certaine confusion demeure au niveau des méthodes d’apprentissage, des méthodes pédagogiques, au niveau des pédagogies innovantes, au niveau de notre attachement  au préceptorat des siècles passés, de notre capacité à enseigner autrement et à innover. Nous préférons imposer des schémas pré-établis plutôt que d’essayer autre chose, plutôt que d’avancer parfois dans le brouillard sans avoir la certitude de la réussite…

« Evoluer, modifier, faire autrement » sont vus comme source d’hésitation, comme un manque d’assurance ou un manque de résultat.

Alors, le flou artistique demeure et permet de s’organiser prudemment et sans risque.

– les objectifs des enseignants :

L’idée de l’enseignant n’est jamais très claire, elle oscille entre le désir de bien faire sans difficulté (élèves talentueux, enseignement ciblé, rapide et efficace, faire du niveau) et la volonté de proposer et de partager une activité artistique avec ceux qui en ont le désir et l’opportunité (objectif loisir, pratique non contraignante).

Ces deux points ne sont pas contradictoires, ils représentent deux manières d’enseigner. Deux extrémités entre lesquelles l’enseignant fait évoluer sa pratique pédagogique et qui peut varier d’un établissement à l’autre.

Peut-on parler d’objectifs ? Chaque enseignant puise dans le texte du projet d’établissement les objectifs nécessaires à la mise en place de son programme pédagogique.

Un enseignant présentera plutôt un programme avec des objectifs techniques, instrumentaux, des objectifs de progression pédagogique lié à sa pratique instrumentale ou sa pratique d’orchestre.

– les objectifs du public :

L’objectif des jeunes élèves et des familles qui inscrivent leurs enfants à une pratique instrumentale n’est pas très précis en général. Il s’agit de répondre à une demande de pratique musicale (éveil musical puis pratique instrumentale) dans le meilleur des cas. Plus généralement il s’agit de répondre à une demande de pratique culturelle un peu floue où la musique tient une bonne place.

Dans les deux cas, les familles suivront avec confiance les objectifs de l’établissement sans trop connaître le bien fondé des différentes méthodes d’apprentissage utilisées par l’équipe pédagogique.

info site

Conclusion

Programmes, Projets, Objectifs, ces trois notions permettent de structurer un enseignement et forment un fil conducteur aussi important pour l’enseignant que pour le public. Elles permettent de cheminer ensemble sur un axe visible et accepté par tous. Elles forment une sorte de « main courante »  suivie par l’ensemble des utilisateurs.

Mais le plus important se situe dans les méthodes d’apprentissage.

Car c’est au niveau des méthodes d’apprentissage que se jouent « l’interêt des élèves, la motivation, l’émotion, l’enthousiasme », tous ces éléments qui sont source d’énergie et qui poussent les musiciens à conserver passionnément leur pratique artistique pendant des années.

—– © 2018 Guitary —–

Si vous enseignez un instrument de musique ces articles vont vous faire gagner du temps,

Si vous cherchez des solutions pédagogiques, des réponses pratiques,

Notre Librairie est la plateforme d’échange qu’il vous faut.

Remplissez le formulaire ci-dessous pour accéder à tous les articles de la Librairie et recevoir la newsletter mensuelle

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

EnregistrerEnregistrer

  1 comment for “Programmes, Projets, Objectifs…dans quelle direction aller ?

  1. Baekelandt Anne
    13/03/2018 at 09:32

    C’est très clair et j’ai trouvé cet article très intéressant…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *